Cette mélodie qui résonne dans mes oreilles,
C’est toi qui me conte des merveilles.
La mélodie de la vie, celle que tu entends chaque jour.
Tu la fabrique, elle est pure, elle est douce, elle te touche.
Les notes s’envolent haut dans le ciel pour atterrir dans une oreille inconnue, qui ne la reconnaîtra pas.
Car la mélodie de chaque personne est unique, la tienne comme la mienne ou celle de ton voisin, ou tes parents ou encore tes amis.
Elle est formée de pianissimo, comme de fortissimo.
Elle monte, elle descend, comme les vagues de l’océan.
Elle a commencée lorsque tu a vu le jour.
Ta mélodie cependant a quelque chose de plus que les autres.
Elle est triste, c’est comme si les notes jouaient à l’ envers.
Toutes les notes semblent se ressembler, mais elles ont toutes leurs propres histoires.
Parcourront là ensemble:

Le do:
Tu n’aime pas cette note, car elle te rappelle un endroit de ton corps, qui ne transmet pas toute la note.
Elle se perd, elle s’égare, elle est désespérée…
Va t’elle trouver son but?
Que voulais-tu faire avec cette note?
Bouger le doigt pour montrer a quelqu’un le chemin?
Bouger les bras, pour embrasser une personne que tu aime?
La note ne le sais pas, mais sais pas contre ou elle doit aller, seulement c’est perdue, comme toi.
Tu connais le chemin, mais tu t’es perdue, car tu n’as pas encore acceptée, d’être différente des autres.
Et a ce titre, tu devrais être fier, car grâce a ça tu a peut de développer.
Ce que les autres n’ont pas le temps de faire, toi tu l’as fait, car tu te demande chaque jour pourquoi est ce que tu as été faite comme ça.
Oublie ce qui te retient, et pense à tout ce que ça t’a apporté.
Tu es bien plus gentille que la plus part de tes amis ou amies.
Tu es bien plus cultivée qu’eux, et tu es encore bien plus de choses dont tu ne soupçonne même pas l’existence.

Le ré:
Tu aime cette note! Elle te fait penser à tout ce que tu aimerais se voir réaliser.
Plein de choses se sont réalisées dans ta mélodie.
Tu connais l’amour, et c’est le plus important.
Pense chaque jour a ce qui se réalise grâce a cette note, et tu verras la mélodie sourire et rire de bonheur.
Continue à espérer que la chose que tu désire le plus de réalise, car un jour peut être elle se réalisera, et alors tu seras bien plus heureuse que toutes les autre personnes, dites normales, car tu auras vécu avec un désaccord dans ta mélodie pendant très longtemps et tu sauras apprécier a sa juste valeur ce nouveau don que tu auras.
Car pour toi ce ne sera pas inné, ce n’est pas de série, sur toi.
Qu’a ce ne tienne! Ce sera encore mieux, car tu pourras encore plus en profiter.

Le mi:
Cette note te fait penser au mot miracle.
La vie est un miracle, ne l’oublie pas.
Même si la tienne te parait plutôt un enfer, qu’un paradis.
Ta mélodie je te l’ai dit, est différente, elle n’a pas 9 notes comme les autres, elle en a que 6.
Réfléchit bien au nombre de combinaisons possible avec 6 notes, n’oublie pas les croches, doubles croches, qui font accélérer un peu ta mélodie, et les points d’arrêt qui marque un temps de repos.
Utilise toutes les notes que tu a dispositions, car jusqu’à maintenant tu n’as utilisé que les notes simples, et les points d’arrêt.
Fait accélérer un peu ta mélodie, elle n’en sera que plus belle.
Comme toi.
Tu es belle, mais que te dis le miroir?
Il te renvoi la mélodie que tu veux voir uniquement et pas celle que tu es vraiment aux yeux des autres.
Ceux ci te regardent toi, ton visage.
Ils ne se préoccupent pas d’autre chose.

Le fa:
Elle fait penser a la facilité.
Il est assez présent dans ta mélodie, car c’est vrai qu’elle n’est pas facile.
Mais qui à une vie facile dis moi?
Moi pas en tout cas!
J’ai du laisser tout ce que j’ai toujours connu, tout les lieux ou j’ai des beaux souvenirs, toutes les personnes que j’aime.
Je me suis encore éloigné de toi, dans un moment ou tu avais plus que personne d’autre besoin de moi.
Ne te morfond pas sur toi même!
Cette note tu peux la changer, dans ta tête, pour qu’elle ne soit plus aussi dur, mais qu’elle soit aussi douce que les plus de ton oreiller.
Et alors tu glisseras tout doucement sur ta mélodie.
Les notes te feront te sentir bien, rire, sourire, et bien d’autres choses encore que tu ne soupçonne pas.
N’oublie pas le mi, de miracle!
La vie est un miracle, elle est belle, pour tout le monde, mais elle peut devenir affreuse, si tu le veux, ou si quelqu’un d’autre le veux.
Mais elle peut aussi devenir encore plus belle avec l’aide d’une personne bienveillante.
Mais cette personne ne peut pas tout faire.
Elle ne peut que te donner les gants, pour combattre la note, lui cabosser la tête pour qu’elle pique plus, qu’elle ne fasse plus mal.
Ce ne sera pas facile mais tu peux le faire car tu es ton propre chef d’orchestre.
C’est toi qui commande et non pas les notes.

Le sol:
Elle fait penser au soleil.
Il te donne des forces pendant la journée pour que tu puisses bien combattre la nuit.
Des fois le ciel est nuageux, et tu ne reçois pas le cadeau du soleil, tu n’a alors souvent plus la force de lutter le soir venu, et tu te mets à pleurer, comme la pluie qui tombe pour faire partir la saleté.
Ces larmes elles te lavent la figure, pour que le lendemain, tu puisses repartir la conscience tranquille, et revoir le soleil qui va te redonner les forces que tu a besoin pour continuer à faire ta mélodie.
Ou que tu aille, quoique tu fasses il y aura toujours un peu de soleil, pour te réchauffer.
Il peut être coquin et se cacher derrière les nuages, mais il réapparaîtra toujours!
Il ne t’oublie pas!
Laisse-le rentrer dans ton cœur, car si arrive à y pénétrer, il n’y sortira jamais, et tu auras du soleil dans ton cœur pour l’éternité.

Le la:
Cette note te fait penser au lac.
Cette étendue d’eau que tu crée toi-même lorsque tu pleure.
Elle te reflète, mais tu n’aime pas ton reflet, lui par contre t’aime, et c’est pour ça qu’il te montre comme tu es, et non comme tu voudrais être.
Tu n’a pas encore embrasser cette eau, profonde plus tu va loin.
Mystérieuse.
Elle ne révèle ce qu’elle a que si tu plonge la tête a l’intérieure.
Je ne peux pas le faire, mais toi tu le peux, car ton esprit peut naviguer dans ton corps, au grès des courants, et des humeurs.
A certaines profondeurs la lumière se fait plus rare, jusqu’à ce que le noir complet se fasse.
Peut de gens s’aventure la dedans, car ils se disent que ça ne sert a rien car il ne pourra de toute façon rien voir.
Ils oublient que ce sont eux la lumière.
Ils peuvent éclairer les ténèbres!
Toi aussi tu le peux, il suffit d’y croire.
C’est comme la roue d’une bicyclette, avec une lumière à l’avant reliée à la roue.
Plus la roue tourne vite, plus tu y crois, et plus la lumière est puissante.
Cela fatigue de pédaler pour alimenter cette lumière, mais tu n’es pas obligée de descendre jusqu’au fond la première fois.
Arrête toi lorsque tu es fatiguée, et reprend le lendemain.
Il faut que tu te trouve, dans cette obscurité sans fond, avec la lumière tu y arriveras j’en suis convaincu!

Le si:
Cette note, est celle qui te pose le plus de problème, et qui te donne le plus a réfléchir.
Si! Si seulement tu étais né 3 mois plus tard.
Si seulement, tout se réparait aussi facilement qu’un pneu crevé auquel on met un pansement.
Tu peux faire toute ta mélodie avec des si, mais à quoi bon cela sert il?
Tu es comme tu es, et c’est très bien comme ça.
Certes ça pourrait être mieux, mais encore une fois n’oublie pas le mi!
La vie est un miracle, ne gâche pas ta jolie mélodie avec des si.
Prenons le si dans le sens inverse, si tu serais né normale, comme tout le monde, tu ne m’aurais pas connu.
Tu n’aurais pas non plus connu Louis, ou Morganne.
Tu aurais connu d’autres personnes, mais ces personnes aurait elle été mieux que celle que tu connais actuellement?
Tu ne le sauras jamais.
Ma mélodie aussi pourrait avoir plein de si, mais je m’efforce de les effacer au fur et à mesure qu’il apparaisse dans ma mélodie, car je ne les veux pas. Refuse les aussi, et accepte ceux qui te rendent heureuse, ceux qui te font rire et sourire.
Car c’est celles là qui sont les meilleures notes.
Le si ne te fait pas que pleurer, il peut aussi être bénéfique.
Car tu peux te dire, pour la prochaine fois je ferais ça au lieu de faire ça, et le résultat n’en sera que mieux.
En cuisine, comme en poésie…
Garde les bonnes notes et ta mélodie n’en sera que plus jolie.

Le dos:
Cette note fait penser au dodo.
Lorsqu’en fermant les yeux tu te retrouve dans un autre monde.
Je ne sais pas à quoi tu pense, lorsque tu abandonne ton imagination, lorsque tu ne lui donne plus de limites.
Peut être te vois tu gambadant dans la nature, grimpant aux arbres.
Peut être cette image est elle trop optimiste pour toi.
Rêverais-tu plutôt que tu tombe dans un puits sans fond?
Où simplement penses-tu a ce que sera la journée qui va suivre.
Pour toi elles sont toutes aussi barbantes, car tu ne peux rien faire par ta propre initiative, a part te déplacer dans la maison.
Tu t’es déjà réveillée heureuse de cette journée, je le sais!
Alors pourquoi est ce que cela ne pourrait il pas durer éternellement?
Pourquoi dois-tu toujours penser qu’il y a quelque chose qui ne va pas aller, et qui va te rendre malheureuse.
Penser plutôt a ce qui être entrain de t’arriver et qui te rend heureuse.
Pense aussi a ce qui t’arrive suite a ça, qui va continuer à te rendre heureuse, voir plus encore chaque jour.

Voilà ma mélodie s’achève, mais la tienne ne fait que commencer!
Ça ne fait que 13 ans qu’elle résonne.
Et elle va encore résonner longtemps!
Tu va par ta douce mélodie, permettre a certaines personnes d’être heureuse, car ils l’auront entendue.
Ne te rabaisse pas, parce que tu es à 30 cm du sol.
Tu peux toucher le ciel si tu le veux, il suffit de composer ta mélodie avec les
Bonnes notes.
N’oublie pas que tu es le chef d’orchestre!
Tu as été Prédisposée à créer de belles chansons, car tu t’appelle Mélody!v